La liberté du geste, l’énergie, le mouvement guident mon travail. Pour moi, peindre représente un travail sur la déconstruction de mes idées pour laisser libre cours à l’abandon du geste. La peinture me permet de jouer avec la matière, la couleur, d’organiser le chaos et si l’alchimie fonctionne, de générer l’émotion. C’est une démarche qui engage le corps tout entier.
Mon tempérament impulsif et intuitif trouve naturellement à se libérer et à s’exprimer sur les grands formats, permettant de se défaire du pinceau, au profit de techniques plus expérimentales.

Série réalisée entre 2019 et 2020.